ARCHIVES : EXEMPLES D'ARTICLES

INFORMEZ VOUS 6 FOIS PAR AN

POUR PRÉPARER VOS INVESTISSEMENTS

France

Europe

Hors d'Europe

71 euros TTC

135 euros

Abonnement 1 an

213 euros

113 euros TTC

216 euros

Abonnement 2 ans

340 euros

Métal Industries est disponible sur abonnement.

Pour vous abonner, il vous suffit de nous envoyer vos coordonnées accompagnées du chèque correspondant au montant de l'abonnement choisi à l'adresse suivante :

METAL INDUSTRIES

81 rue de Fontenay

94300 Vincennes

France

EXEMPLES D'ARTICLES

2003

TITRE

CHAPEAU

Amada et Trumpf développent leurs solutions intégrées en pliage robotisé Nous réservons cet article séparé aux deux spécialistes des systèmes de tôlerie qui proposent des solutions intégrées avec leurs propres équipements sans recourir aux intégrateurs. La nouvelle unité de pliage Astro 100 NT d’Amada pour des petites pièces et la BendMaster de Trumpf emploient des robots spécifiquement développés pour le pliage.
Les constructeurs de robots misent sur l'essor du pliage automatisé A la recherche de nouveaux marchés, les « robotisions » s’intéressent de près au pliage puisque la nouvelle réglementation d’emploi des presses incite au remplacement des opérateurs par leurs robots. On retrouve les principaux acteurs de la robotique dont certains comme ABB et Motoman assurent l’intégration des systèmes. Les chiffres donnés par les constructeurs aboutissent à un parc installé de près de 650 robots de pliage en Europe.
Le pliage robotisé en plein essor EuroBlech et l’EMO ont montré l’intérêt du pliage robotisé qui se développe partout en Europe. Les Pays nordiques ont été les premiers à s’équiper au cours de la dernière décennie et cette technique est actuellement en plein essor en Italie. La France apparaît en retrait avec une petite trentaine d’installations, mais il y a plusieurs projets en cours. Les logiciels de programmation hors ligne rendent en effet ces cellules de pliage plus intéressantes pour traiter des petites séries répétitives. Nos industriels cherchent à s’automatiser pour compenser l’effet des « 35 heures » et ils doivent surtout se conformer à la nouvelle réglementation qui interdit depuis septembre dernier travailler à vitesse rapide sur les presses-plieuses non protégées. Nous analyserons l’offre des spécialistes en systèmes et machines pour le travail de la tôle Salvagnini, Gasparini et Finn Power et de constructeurs comme Adira, Beyeler, Colly-Bombled, Darley, Haco, LVD, Mecos, Safan, Weinbrenner… Nous réservons un article séparé aux deux ensembliers-systémiers Amada et Trumpf qui avec l’Astro 100 NT et la BendMaster ont développé de nouveaux concepts de pliage avec des robots de leur conception. Un autre article concerne les « roboticiens » ABB, Comau, Fanuc, Kuka, Motoman et Reis présents sur ces nouveaux marchés de la tôlerie. Ils indiquent avoir installé près de 650 robots de pliage en Europe.
Logopress : une solution complète de CAO pour la conception 3D des outillages de tôlerie Le spécialiste français de la CAO pour les outils de découpe et d’emboutissage complète son nouveau logiciel 3D Logopress3 sur SolidWorks. Le premier module de mise à plat avait été présenté au Micad et celui pour la mise en bande en juin dernier. Annoncé pour la fin de l’année, le troisième permettra la création complète de l’outil.
Les machines pour le travail du fil et du feuillard Enrouler du fil d’acier dur pour fabriquer des ressorts ou former des pièces de forme quelconque dans l’espace, confectionner des présentoirs, des cages, des grilles, des treillis ou des caddies à partir de fil doux. Mais aussi façonner par pliage et cambrage une panoplie de pièces mécaniques et pour l’électrotechnique comme les lames de contacteurs à partir de minces bandes de feuillard. Ces deux types d’opérations sont réalisées par deux familles de machines qui travaillent le fil et le feuillard. Parfois proches des cintreuses de tubes, elles procèdent par enroulement, cambrage et pliage avec des fonctions annexes de coupe, d’épointage, de chanfreinage, de poinçonnage et de soudage par résistance…Associées en amont à des périphériques d’amenage et de redressage du matériau livré en bobines et en aval à des moyens de finition et de contrôle des pièces, ces machines constituent des lignes automatisées très productives. Nous réservons deux articles pour présenter ces deux familles proposées par une quinzaine de constructeurs et fournisseurs spécialisés présents dans l’Hexagone.
Production lourde, gestion fine : le cas SPP Comment un tôlier - chaudronnier - mécano-soudeur, fabricant de gros matériels dirigé par un « technicien » a mis une dose de management fin pour doter son entreprise d’une stratégie digne de ce nom. Pire, en se faisant conseiller par des consultants extérieurs ! Le cas SPP, une logique de groupe tout en conservant l’indépendance.

Accès aux exemples d'articles classés par année

2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001 - 2000 - 1999 - 1998

© Pressedition 1996-2021

81 rue de Fontenay - 94300 Vincennes - France

Tél : +33 1 41 74 69 69