ARCHIVES : EXEMPLES D'ARTICLES

INFORMEZ VOUS 6 FOIS PAR AN

POUR PRÉPARER VOS INVESTISSEMENTS

France

Europe

Hors d'Europe

71 euros TTC

135 euros

Abonnement 1 an

213 euros

113 euros TTC

216 euros

Abonnement 2 ans

340 euros

Métal Industries est disponible sur abonnement.

Pour vous abonner, il vous suffit de nous envoyer vos coordonnées accompagnées du chèque correspondant au montant de l'abonnement choisi à l'adresse suivante :

METAL INDUSTRIES

81 rue de Fontenay

94300 Vincennes

France

EXEMPLES D'ARTICLES

2004

TITRE

CHAPEAU

Première européenne : Primet s'équipe de la nouvelle poinçonneuse multifonctions d'AMADA Cette entreprise stéphanoise de sous-traitance en tôlerie est la première à mettre en service la Vipros III , nouvelle poinçonneuse multifonctions d’Armada pour de grandes tôles jusqu’à 4 mm d’épaisseur. La société Primet va pouvoir produire davantage de pièces diversifiées et d’ensembles complets de tôlerie pour les secteurs de la machine-outil, de la manutention, l’énergie, l’agro-alimentaire ou encore l’instrumentation médicale.
Les combinés de poinçonnage cisaillage vers les systèmes multifonctions L’association d’une unité de poinçonnage et d’une cisaille d’angle a marqué voici 25 ans l’avènement des machines multifonctions qui ont ouvert la voie aux actuels systèmes FMS de tôlerie. Longtemps restée l’apanage de la société Salvagnini qui l’a inventée, la poinçonneuse-cisaille est aussi proposée par une poignée d’autres constructeurs, essentiellement Finn-Power, mais aussi Amada, LVD et Rainer et bientôt Goiti. Tour d’horizon sur ces machines, à la fois productives et flexibles qui intéressent les grands ateliers de tôlerie mais aussi les PME de sous-traitance.
Le soudage laser dopé par l'automobile La découpe par laser est une technique déjà bien maîtrisée par de nombreux fournisseurs de tables et de machines, mais le soudage reste l’apanage d’une poignée d’intégrateurs et de constructeurs spécialisés. Initié dans l’aéronautique et le nucléaire, le soudage laser se développe actuellement sous l’impulsion de l’automobile. Les aciéristes et les constructeurs privilégient l’emploi de flans raboutés par laser mais aussi de pièces tubulaires qui seront ensuite hydroformées. Ils cherchent à souder l’aluminium puisque la tendance à l’allégement des modèles se confirme et ils souhaitent aussi remplacer les lourdes pinces du soudage électrique par points manipulées par des robots par des tirs lasers à distance qui créent plus rapidement des barrettes très résistantes. De même les cordons continus obtenus par laser améliorent l’étanchéité des pièces en caisson. Les systèmes de mécanosoudure laser qui emploient de puissantes sources à CO2 sont souvent des portiques à 4 ou 5 axes alors que les YAG fibrés sont plus facilement mis en oeuvre par les bras articulés des robots. Trumpf qui fabrique à la fois des lasers et des machines propose des solutions complètes. Parmi les principaux intégrateurs spécialisés on retrouve Balliu, Cinetic Machining, Comau-Renault Automation, Emag Laser Tec, Mécanuméric, PCI, Safmatic… mais il ne faut pas oublier les intégrateurs de robots pour le soudage YAG. Si les applications en soudage de fortes puissance constituent l’essentiel de notre dossier, on trouve aussi les fournisseurs de YAG de microsoudage pour l’électronique, l’instrumentation médicale ou la micromécanique (ILS, Lasag, Laser Cheval, Miyachi Lasers, Renaud Lasers… sans oublier Rofin et Trumpf). La maîtrise du soudage laser nécessite toutefois de prendre en compte de nombreux paramètres et de réaliser des essais de faisabilité.
Raboutage : des flans tôles aux tubes hydroformés Application particulière du soudage, le raboutage a été développé pour les besoins de l’automobile par les fournisseurs d’acier comme Arcelor, British Steel, ou Thyssen-Krupp.
Les progrès des lasers de soudage La mécanosoudure nécessite de fortes puissances obtenues par les sources à CO2 et des YAG multikilowatts en particulier celles de deux leaders Rofin et Trumpf. Les YAG continus progressent aussi en puissance et ont de meilleurs rendements avec la technologie à disque pompé par diodes. De nouveaux lasers à « fibres » pourraient venir les concurrencer.
Soudage laser : bien choisir la tête de focalisation L’optique laser est l’affaire d’une poignée de spécialistes. Precitec propose un catalogue complet de têtes de focalisation pour la découpe, le soudage le rechargement intégrant des systèmes d’analyse et de contrôle de qualité complété par des suivi de joint et divers accessoires de protection pour les opérateurs.
L'Agilaser ou l'émergence du soudage à distance Cette technique innovante est développée par Rofin et par Trumpf avec des têtes galvanométriques qui dévient le faisceau en XY pour souder à plusieurs mètres de la pièce et surtout à très grande vitesse. Le procédé intéresse l’automobile comme une alternative au soudage par résistance pour certaines applications qui n’exigent pas de protection gazeuse. Focalisé à distance, le faisceau oscillant soude à la volée de petites « barrettes » par fusion localisée des tôles qui servent de jonction mécanique et remplacent les points de soudure pour le « pointage » des pièces.

Accès aux exemples d'articles classés par année

2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001 - 2000 - 1999 - 1998

© Pressedition 1996-2021

81 rue de Fontenay - 94300 Vincennes - France

Tél : +33 1 41 74 69 69